Message de l'évêque de San à ses diocésains

EVECHE DE SAN                                                                                                             Dimanche des Rameaux 24/03/13

                     

 

                                         Chers Diocésains, Prêtres, Religieux (ses), Laïcs

 

Nous entamons aujourd’hui l’ultime Etape de notre marche vers Pâques ! Acceptez que j’utilise le canal de cette lettre pour vous rejoindre !

1 – D’abord pour vous féliciter !

 Le MERCREDI DES CENDRES,  nous avons pris le départ ENSEMBLE. Je voudrais vous féliciter pour les efforts de conversion personnelle et communautaire  entrepris tout au long de ce Temps Favorable qu’est le Carême. Dans les formes diverses de Pénitence que nous offre l’Eglise nous avons essayé de « mieux » nous ouvrir à Dieu et au Prochain pour nous laisser aimer et aimer !servir et Dieu et le Prochain. La participation a été massive et fervente ! J’adresse une salutation toute spéciale aux prêtres ,aux catéchistes et aux religieuses  qui ont parcouru les villages et les quartier pour aider leurs frères et sœurs chrétiens à entendre la Parole de Dieu pendant les retraites. Dieu soit loué ! Que chacun soit heureux ! Que nos communautés s’agrandissent dans la nuit Pascale de nouveaux membres tout acquis au Christ !

2- Un contexte spécial.

Nous allons célébrer Pâques 2013  dans un contexte spécial. En effet, Notre pays est hélas en guerre. Qui dit guerre dit mort et désolation ! Des hommes sont entrain de mourir ! Des familles sont endeuillées ! Des populations sont déplacées ! Le Président de la République a décrété l’état d’urgence et sonné la mobilisation générale! Même si le bruit des canons s’attenue petit à petit,  La Nation est encore en danger : menaces d’actes terroristes, menace de conflits sociaux,  menace de guerre civile. Notre devoir de croyants est d’être comme Moïse sur le Front de la Prière et du recueillement ! Je vous invite donc à faire des célébrations des Jeudi Saint, Vendredi Saint, Samedi Saint, Dimanche de Pâques des moments de profond recueillement et de ferventes prières pour la guérison des Maliens et le Salut du Mali. Aussi voudrais-je vous demander d’éviter tout tapage, toute expression d’exubérance pendant ces célébrations. Il en sera ainsi tant dans les églises qu’en dehors des églises !

3- Période électorale en vue.

L’événement des élections est annoncé. Mais il ne semble pas avoir « ému » grand monde à part ceux qui ont des postes à briguer ! La date du 07 juillet est fixée.  Même si nous sommes loin de Bamako où tout se fait et se défait, nous ne devons pas nous laisser surprendre par l’échéance. Je vous exhorte donc à vous informer sur les enjeux à venir – sur les prétendants potentiels. Nous serons, il est vrai, si le ciel est favorable,  en pleins travaux champêtres ; mais si nous sommes bien préparés notre participation à cette action citoyenne sera plus aisée !

Conclusion : Chers Diocésains : en cette Année de la Foi, les yeux fixés sur Jésus Christ, Marchons résolument dans les Chemins du Dieu Père, Saint et Miséricordieux.

                                                                                                              +Jean Gabriel DIARRA