41e Pelerinage National Catholique de Kita : Plus de 10 000 Pelerins pleins de ferveur

Les lampions du 41e pèlerinage national catholique marial de Kita se sont éteints dimanche en présence du ministre, de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, Kafougouna Koné, et de son homologue de la Santé, Mme Diallo Madeleine Bâ. Plus de 10 000 pèlerins venus de tout le Mali se sont rendus au pied de la colline sainte mariale de la paroisse de Kita pour rendre grâce à la Vierge Marie et au Seigneur. Ils ont également prié pour la prospérité de notre pays. C’est en 1963 que les évêques du Mali ont institué pour la première fois un pèlerinage marial à Kita, la plus ancienne paroisse du Mali qui abrite une statue de Marie notre Dame du Mali. Les chrétiens du Mali s’y rendent en pèlerinage chaque année après Pâques. La manifestation organisée cette année par le diocèse de Kayes a été marquée par une procession, une assemblée, l’adoration, la prière personnelle, l’Eucharistie et la récitation du chapelet. C’est à la mi-journée samedi que le train spécial du pèlerinage transportant l’Archevêque et les pèlerins de Bamako s’est immobilisé à quai à Kita où attendait une importante délégation conduite par le gouverneur de la région de Kayes, le général Mahamadou Maïga. A partir de là va débuter une première procession jusqu’à la paroisse située 5 kilomètres plus loin. Cette étape marquée par des  chants et des louanges dédiés à Marie, a duré près d’une heure et s’est achevée à la paroisse par la déclaration générale sur l’organisation du 41e pèlerinage marial.

Le rassemblement des fidèles au sein de l’Eglise suivi de la procession vers la colline sainte mariale (3 km de là) interviendra dans la nuit de samedi en présence du ministre Kafougouna Koné et de Mme Diallo Madeleine Bâ. Le thème de cette veillée sur la colline, « Eglise famille de Dieu avec Marie avance au large », a été développé par l’Archevêque de Bamako, Mgr Jean Zerbo, en lieu et place de Mgr Joseph Dao, rappelé à Dieu le 23 octobre dernier alors qu’il était en pleine préparation de ce pèlerinage avec son diocèse. Mgr Jean Zerbo lui a rendu hommage pour sa participation à la construction de l’Eglise Famille de Dieu au Mali durant ses 32 années d’épiscopat.

Abordant le thème de ce 41e pèlerinage, l’archevêque l’a assimilé à une invitation faite à chaque chrétien de jeter un regard rétrospectif sur la vie de foi afin de faire plus pour l’église et, par ricochet, pour la nation. « Avancer au large », a-t-il expliqué, exige l’éveil de conscience, la volonté, l’implication et la participation de chaque chrétien à la vie de l’église et invite à être capable d’écouter la parole de dieu et de cheminer avec cette parole afin d’être plus utile à tout. L’occasion était donc bonne pour l’ensemble des pèlerins de se pencher sur de grands sujets de prière en faveur de notre nation et du reste du monde, comme l’hivernage, les calamités naturelles, les guerres…

Le ministre Kafougouna Koné a rendu, lui aussi, hommage à Mgr Joseph Dao avant de saluer le nombre croissant de pèlerins. Le thème du pèlerinage, a-t-il jugé, cadre par sa pertinence avec l’actualité de notre pays qui exige des citoyens, un courage sans réserve, une abnégation, une persévérance dans le travail et la conviction en eux-mêmes pour sortir le Mali des sentiers battus. Il a invité au nom du chef de l’Etat et du gouvernement, toutes les communautés religieuses à prier pour le bon déroulement des élections à venir pour le renforcement de notre jeune démocratie dans un Mali de paix.

J. M. FABRICE
AMAP-Kita
Journal l’Essor du jeudi 24 novembre 2011

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir