Preocupation des Eglises face à la situation du nord

Conférence Episcopale du Mali (CEM)                                     

Association des Eglises et Missions Protestantes

Evangéliques au Mali (AGEMPEM)

Bamako, le 13 juillet 2012

N°242/2012        

                                                                      A

Son Excellence

Monsieur le Ministre

de l’Administration Territoriale

et des Collectivités Locales

 

 

Objet : Préoccupations des Eglises face à la situation au nord du pays.

Excellence,

Depuis quelques semaines le nord de notre pays connaît une situation de plus en plus inquiétante. Suite à l’occupation illégale de cette vaste région par des groupes armés composés de combattants à provenance diverse, les populations sont privées de liberté et subissent la loi imposée par les occupants. Nos cœurs sont peinés et nous partageons la douleur de tous nos frères du nord.

 

Tout récemment, c’était la destruction des mausolées de saints musulmans dont le caractère religieux, mystique, culturel et historique est connu du monde entier. Déjà au mois de mars, nous avons déploré et condamné le pillage des biens de plusieurs familles chrétiennes et l’occupation de leurs lieux de culte à Gao, Tombouctou et dans d’autres villes. Face à cette situation qui nous préoccupe au plus haut point, nous venons vous exprimer les sentiments profonds qui nous animent en ce moment.

 

  1. En communion avec le Haut Conseil Islamique, et tous nos concitoyens nous condamnons la destruction des mausolées à Tombouctou, destruction inqualifiable dans un pays où le respect des morts, du sacré et des sites religieux fait partie de nos valeurs sociétales.
  2. Nous réaffirmons notre attachement à la laïcité de l’Etat malien. La tolérance et la liberté religieuse sont des valeurs qui ont toujours prévalu au Mali et favorisé une stabilité enviée dans d’autres pays.
  3. Devant ce qui se passe au nord, nous exprimons notre grande inquiétude face aux actes graves et quotidiens d’atteintes aux libertés fondamentales de l’être humain. Nous encourageons le gouvernement dans ses efforts pour soutenir l’intégrité territoriale et pour sauvegarder toutes ces valeurs fondamentales, garant de la cohésion sociale, de l’unité nationale, de la fraternité et de la convivialité entre tous les maliens sans distinction aucune.
  4. Excellence Monsieur le Ministre, nous réaffirmons, en communion avec les autres leaders religieux, notre volonté d’exercer au mieux et pour le plus grand bonheur du Mali, notre double mission : celle de veilleurs, de guetteurs et arbitres d’une part et celle d’intercesseurs entre les hommes et Dieu et entre les hommes eux-mêmes d’autre part.
  5. Aussi nous vous assurons, vous et vos proches collaborateurs, de nos prières pour la réussite de la mission délicate qui vous est confiée.
  6. Que Dieu vous bénisse !
  7. Que Dieu bénisse et sauve le Mali !
  8. Qu’Il accorde :
    1. Aux défunts le repos éternel !
    2. Aux blessés la santé du corps et de l’âme !
    3. Aux refugiés, prompt retour au pays natal !
    4. Aux dirigeants, son Esprit de Sagesse
    5. Au Mali l’unité et la paix !

 

 

Professeur  Daniel COULIBALY                          

Délégué Général de l’AGEMPEM                          

 

Mgr Jean Baptiste TIAMA

Président de la Conférence  Episcopale

 

P/O Mgr Jean ZERBO

Archevêque de Bamako