Voeux perpetuels de Soeur Philomène DAKOUO

Le 03 janvier 2015; la soeur Philo,ène DAKOUO a prononcé ses voeux perpetuels chez les petites soeurs de Foucauld/ C'etait à Villeneuve la Garenne; en presence de plusieurs fidèles venus de la ville de Paris et d'ailleurs; et particulièrement du Mali. la soeur ani,atrice a introduit la ceremonie en ces terme/

.Bienvenue à tous; merci de votre présence et d’être venus de loin ou de près,   jusqu’à Villeneuve la Garenne  pour vivre, avec  Philomène et avec toute notre congrégation, cet événement important et émouvant qu’est toujours une profession perpétuelle.

Nous sommes réunis avant tout pour célébrer et rendre grâce au Dieu de l’Alliance  pour sa grande miséricorde et fidélité avec tout son peuple au long de l’histoire. C’est lui, Dieu, le premier protagoniste de cette célébration.

C’est Lui qui a voulu faire alliance avec Charles de Foucauld, et avec Sœur Marie Charles et avec les premières sœurs qui ont donné vie à notre communauté. C’est Lui qui, au Mali, a  appelé Philo, par des chemins non prévus, pour faire Alliance avec elle, et le faire  par l’intermédiaire de notre Fraternité. 

Comme vous le savez, cette profession aurait dû avoir lieu dans le village natal de Philo, mais nous avons dû y renoncer  à cause des évènements que vous connaissez.  Nous sommes très reconnaissantes envers ses parents qui ont eu le courage de venir seuls jusqu’ici, puisque aucun autre membre de sa famille n’a pu obtenir un visa d’entrée.

Nous sommes à la veille de l’Epiphanie,  jour où nous célébrons la manifestation de Dieu à tous les peuples, races et nations…..Trois hommes de trois peuples différents se sont mis en marche ensemble dans la recherche de la vérité. Heureusement pour eux, ils n’ont pas eu de problèmes de visa….même s’il y avait déjà des problèmes de politique nationale et internationale. Ces  problèmes ne les ont ni  découragés ni arrêtés, ils se sont mis en marche jusqu’à  la crèche que l’Etoile leur indiquait,… ils ont su  reconnaitre Dieu dans un petit enfant.  Long chemin de dépassement, de découverte….. se laisser modeler par les évènements et par Dieu.

C’est dans ce désir de se laisser modeler par Dieu, que Philomène portera au cours de la procession d’entrée de l’argile ; voici l’explication qu’elle donne elle-même de ce symbole 

  • L’argile que j’apporterai  pour la procession d’entrée : symbole de l’abandon, de la disponibilité et du don que je désire vivre.  L’argile n’a pas de forme,  elle est simplement disponible à la forme qu’on lui donne, elle est une matière à modeler.

L’argile c’est aussi pour moi le symbole de la Fraternité,  le corps dans lequel je m’engage, un corps toujours à construire, un corps non achevé.

Nous voulons que cette célébration soit un temps d’action de grâce et de louange à Dieu, mais aussi un temps pour prier en communion avec le Mali, et avec tous les peuples qui souffrent de conflits ;en communion avec l’Eglise universelle qui jusqu’à aujourd’hui n’a  cessé de marcher sur les routes du monde pour annoncer l’Alliance inconditionnelle de Dieu grâce à ce nouveau né, nommé Jésus