Reprise des activités du Centre Djoliba

         Reprise des Activités du Centre Djoliba      

  Le Lundi 08 Avril 2013, un point de presse était organisé dans la salle de conference du centre Djoliba pour marquer la reprise des activités du dit centre.

              En effet  le directeur intérimaire du centre Djoliba, l’abbé Joseph Tanden Diarra, a relancé, lundi, les activités de la structure. Ce redémarrage de l’institution après une année de turbulences a donné lieu à une conférence de presse au sein même du centre. Elle s’est déroulée en présence de l’abbé Jean Marie Traoré, représentant de l’archevêque de Bamako Mgr Jean Zerbo.

Le directeur intérimaire, Joseph Tanden Diarra, a rappelé qu’au cours de la « funeste année » passée, plus précisément en avril dernier, le centre a dû être fermé et tout le personnel remercié. La cause ? Les problèmes au sein de l’institution étaient si graves et complexes que les premiers responsables ont été contraints à cette extrémité.

c'est à la suite d'un diagnostic sur les activités du centre djoliba et les besoins actuels de la société malienne que l'archeveque de Bamako a fait appel à l'Université Catholique de l'Afriquer de l'Ouest (UCAO) -l'Unité universitaire à Bamako à remettre en route la structure.

l'Abbé Joseph Tanden DIARRA expliquera aux journalistes: en rouvrant ses portes, le Centre Djoliba se focalisera d'abord sur deux activités fondatrices: la Documentation et les Conferences- Debats

Le conferencier soulignera que c'est à la demande pressante du public, que la documentation, c’est à dire la bibliothèque, a été rouverte depuis plusieurs mois. Ce secteur sera enrichi d’un nouveau produit répondant à un besoin réel : l’initiative « un livre, un auteur ». Cette initiative permettra au centre nouveau de faire la critique littéraire des œuvres des Maliens et des œuvres sur le Mali. C’est aussi une manière de pousser les Maliens à la lecture et à l’écriture.

Quant à l’activité « conférences débats », il y aura une  innovation avec l’introduction de deux nouveaux concepts : « Religions et société » et « la doctrine sociale de l’église ». Le premier mettra l’accent sur les interrogations de nos sociétés sur les religions aujourd’hui et les questions que les religions posent à nos sociétés. Le second concept aura pour but d'aider les chrétiens catholiques et les bonnes volontés à  découvrir le discours de l’église  sur les questions et les problèmes de notre temps.

 

En conclusion l'Abbé Joesph Tanden DIARRA, directeur interimaire du centre Djoliba,  dira que pour produire de bons resultats va, parallèlement, s’atteler à réfléchir à ses fondements statuaires et réglementaires pour se doter d’une personnalité juridique en s’insérant mieux dans l’organigramme de l’église de l’archidiocèse de Bamako.

                                                                                                              Abbé Timothée DIALLO

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir