Don Bosco à Sikasso, Mali

LE KENEDOUGOU* ACCUEILLE DON BOSCO

[* Le Kénédougou a été un royaume sénoufo dans la région de Sikasso (actuel Mali)
fondé au XVIII siècle par Mansa Daoula Traoré qui régna de 1845 à 1860.
]

Sikasso – Mali, jeudi 2 février 2012

(Reportage : Cyrille Agbomadji, sdb
Photos : Clemens de Souza)

Sikasso est la deuxième ville malienne qui fut honorée par la présence des Reliques de St. Jean Bosco, notre père. En provenance de Bamako, le cortège convoyant les reliques arriva à 16h00 GMT au poste de contrôle à l’entrée de la ville de Sikasso. Précédée de motards et encadrée de deux véhicules de la police provinciale, l’Urne fut accueillie par les chants des élèves du Centre St. Jean Bosco et par des fidèles chrétiens venus de tout le diocèse de Sikasso, de la paroisse de Touba et aussi par une foule de curieux.

Annoncé par les klaxons des motos « Jakarta » des basketteurs du Centre,  le cortège prit la direction du Boulevard de l’OUA, où son excellence Monseigneur Jean Baptiste Tiama, évêque de Sikasso, son presbyterium, le Gouverneur, le Chef de la Police, les Responsables Religieux, les Chefs Musulmans et Traditionnels entourés d’une grande foule de chrétiens, de jeunes et d’amis de Don Bosco l’attendaient. Les autorités administratives, politiques, religieuses et coutumières se sont recueillies devant l’urne et après ce rite se sont retirées.

Après la cérémonie d’accueil, l’Urne fut conduite par une joyeuse et vibrante  procession en direction de la Cathédrale Notre Dame de Lourdes de Sikasso où les griots de Touba l’ont accueillie selon le rite traditionnel des Bwa. L’Eucharistie fut présidée par Mgr. Jean Baptiste qui a prié Don Bosco pour qu’il puisse « nous obtenir les grâces nécessaires pour notre vie de témoignage sur la voie de la sainteté » et surtout pour qu’il intercède auprès de Dieu pour la paix au Mali.

Après le chant d’action de grâce, voici venu le moment où chaque fidèle pourra se présenter devant les

Reliques en signe de vénération. Cette cérémonie fut suivie par la consécration des participants à Marie Auxiliatrice et de la bénédiction solennelle. Après le renvoi de l’assemblée, la procession continua joyeusement vers le Centre Saint Jean Bosco où l’urne est installée dans la grande salle pour la veillée de prière et de joie.

La veillée autour des reliques de Don Bosco commencera à 21h00. Multiples sont les manifestations prévues (louange et animation par la chorale fédérale des jeunes de Wayerma II, animation par les griots de Touba, louange et prière par le renouveau charismatique,…).

« Notre Papa est venu chez nous, Don Bosco est venu chez nous. » pouvons-nous entendre dans la bouche des jeunes très enthousiasmés. Avec un vif pincement au cœur, ils demandent si vraiment il faut que  parte pour Bobo-Dioulasso demain 3 février à 6h00. Quelle joie, quelle grâce ! Que le Nom du Seigneur soit loué pour le don de la sainteté de Don Bosco à son Eglise.

Comme Don Bosco, nous voulons offrir
 « toute notre vie pour Toi, Seigneur et pour les jeunes, jusqu’à notre dernier souffle ! »

 

free accordion menu module

ANNONCES ::..

Octobre 2017
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5