46ème pelerinage à Kita, le dimanche 26 Novembre

Le dimanche 26 novembre , jour du pelerinage national, plusieurs fidèles avaient fait le deplacement. Des milliers de fidèles étaient presents à la veillée sur la colline, mais le plein a été constaté ce dimanche matin. En effet ceux qui n'avaient pas pu se deplacer le samedi pour plusieurs raisons ont rejoint le sanctuaire marial de Kita où une messe solennelle presidée par le cardinal devrait commencer à 9h.

c'est à 8h30 que la procession est partie du presbytère jusqu'au sanctuaire marial. C'est à 9h precise que la messe a commencé. Comme la veille les autorités administratives, politiques et militaires de la region et de la ville étaient presentes avec à leur tête le ministre des affaires religieuses et et du culte. On notait aussi la resence de l'ancien ministre Moussa Mara.

Après la sulutation du cardinal, l'abbé Samuel a introduit la ceremonie en ces termes:Le present pelerinage se tient dans un contexte national marqué par l'insecurité et les recentes attaques qui ont endeuillée toute la nation. Au noml de l'Eglise ffamille de Dieu, nous réitérons aux familles meurtries et endeuillées notre compassion, nos sincères condoléances et l'assurance de notre peière fervente. Avec Marie , mère de nos familles, soyons source de vie, d'amour, de verité, de justice et de Paix. Comment gueérir les coeurs blessés et meurtris et ouvrir la voie au pardon, à la cohésion sociale? que faire pour éviter la violence familiale, la vengeance, les attaques multidimensionnelles sur le territoire national? Ce sont là des interrogations qui appellent tous les maliens à se surpasser pour qu'adviennent l'unité national, la tolérance, la réconciliation, le dialogue et la paix.

Le cardinal dans son homelie a déploré la situation d'insécurité et d'intolerance dans laquelle notre pays a sombré. s'appuyant sur les textes de la salennité du Christ Roi, l'archévêque de Bamako a invité les fidèles et tou sles maleins de bonne volonté à oeuvrer pour la paix, la justice et la reconciliation.

A la fin de la messe le ministre des affaires religieuses et du culte a exprimé sa joie d'être present au pelerinage et a démandé aux fidèles chretiens de prier pour la paix et la securité au Mali. Le president de la republique compte beaucoup sur les catholiques du Mali pour un pays reconcillié et appaisé.

La messe a pris fin aux environs de midi mais le pelerinage s'est terminé avec le salut au saint sacrement à 15H.