Liens externes

Obsèques de la soeur Antoinette Soucko

La mort de soeur Antoinette Soucko a surpris les Filles du Coeur Immaculé de Marie! C'est dans la matinée du mardi 09 Mai, alors que  chacun était allé à ses besognes que la reverende soeur, affectueusement appelée "la vieille" a rendu l'ame dans sa 92ème année avec 72 ans de vie religieuse. L'occasion était là pour rendre un dernier hommage à la dernière pionnière des soeurs soudanaises!

La soeur Antoinette était parmi les trois  premières filles à s'engager dans un état de vie jadis incomprehensible pour le commun des maliens. Soeur Jeanne d'Arc, soeur Anna Coulibaly et soeur Antoinette Soucko ont été les premières religieuses maliennes, de l'institut des filles du coeur Immaculé de Marie.

Les obsèques ont eu lieu le mardi 16 Mai 2017 au noviciat de Kati. La messe était presidée par l'archev^que de bmako monseigneur jean zerbo, entouré d'une trentaine de prêtres venus des differents diocèses du Mali, plusieurs religieuses de toute congregation confondue et d'une multitude de fidèles chretiens et musulmans venus de plusieurs localités du Mali et de la Guinée Conakry.

Soeur Antoinette repose desormais au noviciat de kati.

                                                                                                                                                                                           Médias Catholiques

La supérieure générale, sœur Esther THERA et toutes les Filles du Cœur Immaculé de Marie vous souhaitent la bienvenue et vous remercient infiniment pour votre présence, vos prières et marques d’attention multiforme en cette circonstance  douloureuse que connait leur famille religieuse depuis le mardi 09 mai 2017.

Puisse Dieu, le Père plein de tendresse bénir vos gestes et qu’Il vous garde dans sa paix et dans son amour !

Chers frères et sœurs, chers parents, le célèbre Amadou AMPATHE BAH s’exprimait ainsi : je cite

«  En Afrique, lorsqu’un vieillard meurt, c’est comme une bibliothèque qui brule » fin de citation.

Mieux qu’une bibliothèque, sœur Antoinette SOUKO, affectueusement appelée LA VIEILLE pour certaines et SOSSO pour d’autres était pour nous Filles du Cœur Immaculé de Marie, un repère, un phare et une source vive. En effet, elle est l’une de nos pionnières, celles qui malgré vents et marée ont osé suivre le Christ pauvre chaste et obéissant dans une Afrique fière de sa culture et gardant jalousement certaines de ses valeurs comme le mariage et la procréation.

Femme de cœur, sœur Antoinette sut mettre à l’évidence les richesses d’une vie toute donnée à Dieu, trouvant des mots qu’il fallait afin de concilier les couples en difficulté, jouant à fond le rôle de mère, grand-mère, conseillère et confidente pour bon nombre d’entre nous.

 Sœur Antoinette, merci pour ton témoignage de vie !

 Ta facilité à parler la langue française et la soif de te cultiver du haut de tes 91 ans à travers la lecture nous fascinaient énormément chère grand-mère.

L’histoire retiendra à jamais ta bravoure, ta générosité et ta détermination pour ton pays, puisque ton nom figure déjà parmi les femmes célèbres du Mali de Mme KONARE Adam BAH.

Enseignante dévouée dans la lutte contre l’obscurantisme, infirmière compétente pour le bien être de tout homme et de tout l’homme, tu es aussi celle qui avait le sens de l’humour et qui rendait la vie communautaire plus fraternelle, plus conviviale et plus familiale.

Merci «  mamie » pour les marques d’affection à notre égard et merci pour nos différents sobriquets ; la vilaine, la chinoise, tiedjuguni, dragon,  la chapardeuse, la gazelle… Tu es partie juste la veille de ton 72 ème anniversaire de vœux, tu es partie pour les noces éternelles, mais tu resteras pour toujours dans nos cœurs.

Aussi, nous te demandons pardon pour nos manques d’attention et nous te confions nos familles, notre pays, le monde entier ; que Dieu dans sa bienveillance nous accorde de nombreuses et saintes vocations sacerdotales et religieuses ; qu’Il bénisse chacune de nos familles en cette année de la famille et donne la paix tant recherchée à notre monde.

Très chère sœur Antoinette, tu es partie en ce mois de mai, mois marial, toi la fille bien aimée de la très Sainte Vierge ; tu es partie dans la mouvance des fêtes pascales. Puisse Le RESSUSCITE t’accueillir les bras ouverts dans la joie de son règne !

Dors en paix grand maman ! ALA KA TAMA DIYA I LA ! I SOUKO  

                                                                           Sr Elisabeth KONATE

                                                                           Liturgie

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir