Liens externes

Le chargé national des urgences sur le terrain

Du 11 au 22 juin 2012, je me suis rendu dans six (6) diocèses (Sikasso, Mopti, San, Ségou, Bamako et Kayes) pour me rendre compte de l’état d’avancement des activités du programme de sécurité alimentaire d’urgence de Caritas Mali (EA 04/2012). Dans chacun des diocèses, j’ai pu rencontrer l’équipe de la Coordination et les membres de deux comités paroissiaux dans deux paroisses.

 

Il a été rassurant de constater que dans chaque diocèse, il y a eu une rencontre diocésaine de formation et d’explication des outils entre l’équipe de la Coordination diocésaine et les agents des paroisses.

D’une manière générale, toutes les Coordinations ont reçu leur dotation en céréales pour les activités de vente subventionnée, de greniers de prévoyance, de food for work et les semences céréalières. Ces dotations étaient en train d’être acheminées dans les paroisses. Certains diocèses avaient aussi commencé à recevoir leur dotation de la distribution gratuite.

Une des difficultés est la lenteur dans la livraison. Les fournisseurs ont des difficultés pour trouver les céréales sur le marché car dans le contexte actuel les commerçants exigent d’être payés comptant.

Partout où je suis passé, j’ai rencontré des comités dynamiques et des responsables des collectivités territoriales qui sont à pieds d’œuvre pour la réussite du programme.

Les difficultés rencontrées sont entre autres, le retard qu’a pris le programme pour être lancé, la difficulté d’accès dans certaines localités, la distance entre certains secteurs et leur paroisse mère, la difficulté dans l’identification due à l’aggravation de la crise ( le nombre de nécessiteux a en effet fortement augmenté).

En ce qui concerne les magasins, nous pouvons dire que la plupart des paroisses ont des magasins en bon état à l’exception de certaines dont les magasins sont vieux et en banco et des nouvelles paroisses qui n’ont pas de magasins.

 

Gaston Goro

Chargé des Urgences du Secrétariat National de Caritas Mali

Quelques images:

Rencontre avec l'équipe de Caritas Sikasso Magasin de stockage de Sikasso
 
Magasin de stockage de la paroisse de Boura Camion de livraison de Sikasso
 
Je m’appelle Doh Dié ZONOU : j’ai été sélectionné comme bénéficiaire de la distribution gratuite de Caritas. Je remercie Dieu et Caritas.Je n’espérais plus sur ce don, car l’identification a été faite, il y a très longtemps de cela. Maintenant que vous nous avez rencontrés pour nous confirmer que les vivres sont en route, je vais espérer. Je remercie d’avance les donateurs qui vous ont aidé à trouver des vivres pour nous qui rien récolté l’hivernage passé.
 
Je m’appelle Madou DAO : je fais parti des habitants de notre village de Menamba que vos agents sont venus identifiés comme bénéficiaire de la distribution gratuite. Merci à Caritas. Mais au-delà des vivres, nous aimerions recevoir des semences hâtives. En effet, l’hivernage de cette année ressemble à celui de l’an dernier. Il a débuté très tardivement ici. D’habitude, dès le 15 mai, nous semons le coton. A partir du 8 juin, nos semis sont satisfaisants. Pour celui qui sait que notre localité est la localité de production par excellence du Mali, cette année est aussi inquiétante.
 
Rencontre avec l'équipe de la paroisse de Kimparana Rencontre avec l'équipe de la Coordination de Mopti
 
Le chargé national des Urgences dans le magasin de Pel Le chargé diocésain de Mopti dans le magasin de Barapireli
 
Pour transporter des vivres dans certaines localités pendant l'hivernage, il faut compter avec les imtempéries: embourbement du camion de livraison de la dotation de la paroisse de Pel (Mopti).
 
Rencontre avec l'équipe de Ségou Après avoir bien travaillé, il faut se refaire les forces (San)
 
Garrage transformé en magasin pour 3 jours de Fana Magasin en banco et vieux de Kolokani (Bamako)


Consitionnement à Kayes pour la Distribution gratuite Des routes très difficiles à emprunter (Kayes)


Sur une telle route, quand deux gros porteurs se croisent en hauteur, ................

 

 

 

D’une pierre, plusieurs coups

Du mardi 15 au jeudi 17 mai 2012, a eu lieu la formation tant attendue par les agents d’exécution de l’EA 04/2012 de Caritas Mali. Cette formation qui avait pour thème : « Gestion Axée sur les Résultats » (GAR) a été animée par Monsieur Ary VREEKEN Consultant de la Canadian Foodgrains Bank (CFGB). Ont pris part à cette formation tous les délégués des six coordinations diocésaines de Caritas (Kayes, Bamako, Sikasso, Ségou, San et Mopti) et le personnel du Secrétariat National. Lire


CARITAS MALI EN QUETE DE REPONSE POUR ATENUER LA CRISE ALIMENTAIRE AU MALI

Le Secrétariat National de Caritas Mali a organisé une rencontre qui a réuni du 05 au 10 décembre 2011 au Centre d’accueil Abbé David TRAORE (Bamako), les Coordinateurs diocésains, les Chargés de programmes, les Responsables de volet urgence de Caritas Mali afin de donner sa réponse à l’atténuation de la crise alimentaire que va connaître le Mali à partir de janvier 2012. Lire




CAMPAGNE AGRICOLE 2010-2011 : LE SENS DE L’ANTICIPATION
En attendant les chiffres définitifs de production, des mesures sont envisagées pour faire face à une éventuelle crise alimentaire. L’issue de la campagne agricole est toujours déterminante dans la santé de l’économie nationale. Lire

30 TENTES ET 200 COUVERTURES POUR LES SINISTRES DE OULA ET KORE


Dans l’une de nos dernières productions, nous faisions cas de Oula et Korè dans la paroisse de Koutiala (diocèse de Sikasso) sous les eaux depuis le 03 septembre 2010.
En effet dans la journée du 03 septembre 2010 a vu s’abattre sur la commune de SONGO DOUBAKORE des pluies diluviennes (134 mn à Oula et 91mn à Korè).
Des dégâts ont été enregistrés dans ces deux localités parmi les quels :

 218 familles Sinistrées représentant 696 personnes sans abris à Oula,
 65 familles Sinistrées représentant 368 personnes sans abris à Korè,
 416 maisons écroulées à Oula
 233maisons écroulées à Korè
 416 puits effondrés à Oula
 58 puits effondrés à Korè
 17 ovins, 20 volailles et 7600kg de céréales emportés à Oula
 6800kgs de céréales emportés à Korè.