Liens externes

La place de Marie dans la vie de l'Eglise

Le dernier chapitre de la Constitution "Lumen Gentium", qui traite de la place et du rôle de Marie dans l'Eglise. Publié le 24 mars 2014.

Introduction

Dans le dernier chapitre de la Constitution dogmatique sur l'Église (Lumen Gentium), les Pères du Concile Vatican II ont mis en lumière la place et le rôle de Marie dans la vie de l'Église, ainsi que les devoirs des fidèles envers la Vierge. Croire.com, en partenariat avec la revue "Questions Actuelles", vous propose un résumé suivi d'une mise en perspective de ce chapitre intitulé "La bienheureuse vierge Marie Mère de Dieu dans le mystère du Christ et de l'Église", qui a exercé une influence déterminante sur tous les documents ecclésiaux ultérieurs sur Marie.

Résumé

Marie, honorée comme Mère de Dieu et du Rédempteur, occupe une place unique dans l'Église. L'Ancien Testament parle déjà de la figure de la Vierge, mais c'est en méditant le Nouveau Testament - les textes qui racontent l'Annonciation, la Visitation, l'enfance de Jésus, l'influence de Marie sur le ministère public de son fils, sa présence auprès de lui au moment de sa mort et avec les apôtres le jour de la Pentecôte - qu'on peut saisir l'importance de Marie dans l'économie du salut.

Marie est d'abord et surtout servante du Seigneur. Son rôle maternel, qui ne diminue en rien l'unique médiation du Christ, est au service de l'union des croyants avec son Fils. Elle est aussi, simplement par sa manière d'être, modèle de l'Église et signe d'espérance et de consolation pour le peuple de Dieu. Le culte dû à Marie respectera toujours sa dignité de Mère de Dieu et la prééminence absolue du Christ.

Perspectives

Au cours de la deuxième session, les Pères du Concile ont décidé à une faible majorité (1 114 contre 1 094) d'inclure le texte sur Marie dans la Constitution sur l'Église plutôt que de le traiter de manière séparée. C'est l'indice qu'existaient certaines questions mariales que le Concile n'allait pas pouvoir trancher avant que le travail des théologiens les amène "à une lumière totale".

Dennis Gira - octobre 2003

Croire.com